Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 16:34

Dia, est une entreprise Espagnol créée en 1979. C’est un magasin spécialisé dans le hard-discount qui a été associée à l’entreprise Carrefour jusqu’en 2011.

 

Leur slogan «  Les prix bas c’est chez dia » détermine bien leur catégorie d’enseigne.


Depuis peu, l’entreprise va assez mal. Les dirigeants souhaitent vendre leurs filiales françaises. Ils ont pour but, de trouver un repreneur pour garder un maximum d’employés dans l’hexagone. Aujourd’hui, ils ont 865 points de ventes en France employant 7000 employés.

 

Nous pouvons constater que le Dia France va très mal, les ventes ont baissé de 11%  c’est-à-dire 18 millions d’euros avec 300 magasins non rentables.  Cette baisse est due à la baisse de l’intérêt des français pour le hard discount et de la concurrence renforcée dans la Grande distribution.

 

Deux solutions pour les repreneurs :

Soit le repreneur ne ferme que les magasins non rentables qui existent un peu partout en France. 

Soit le repreneur  ferme tous les magasins non rentables de toute une région .  Ce serait alors des centaines d’emplois menacés.

 

Deux grands groupes sont intéressés par la reprise : Casino et Carrefour.

 

Cependant, ils ne sont pas intéressés par les 865 points de ventes.

Les objectifs de Casino : Ils possèdent déjà une filiale de Hard discount mais ils souhaitent  donner une grande taille à leur marque « Leader Price » avec un objectif de plus de 1000 magasins.

 

Les objectifs de Carrefour : Regrettant la succession du groupe Dia, ils souhaitent  la récupérer. Seulement, ils ne veulent pas récupérer tous les magasins, seulement dans les zones dans lesquelles Carrefour est absent.

 

De plus, le britannique  Tesco serait également intéressé par le rachat. Ayant déjà plus de 2000 magasins dans le monde, ils souhaiteraient s’investir en France.

 

Cette succession touche également la clientèle qui reste au courant de toutes les informations concernant l’entreprise. 


La clientèle est attristée par cette annonce et ressent de l’angoisse car la plupart des clients sont fidèles.  Le plus souvent, ce sont des retraités qui vivent dans le même quartier et ne souhaitent pas faire leurs courses loin de chez eux.

 

Pauline et Emilie

Partager cet article

Repost 0
Published by BTS MUC 1 du lycée Charles de Gaulle, Compiegne - dans Articles des étudiants
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des BTS MUC du lycée Charles de Gaulle
  • Le blog des BTS MUC du lycée Charles de Gaulle
  • : Charles de Gaulle- Blog des BTS MUC (Management des Unités Commerciales).
  • Contact

Recherche

Liens